FAQ - Traitement privé des eaux usées sur place

Traitement privé des eaux usées sur place

Quelle est la différence entre un système d’égout et un système de traitement sur place?

Un réseau d’égout est une série de conduits qui collecte l’eau usée et qui la transporte vers un autre endroit où l’eau usée est traitée par un réseau municipal de traitement. Un traitement privé sur place des eaux usées collecte, traite et élimine dans un même endroit ce qui est produit par une seule source. Les réseaux de traitement municipaux et sur place utilisent de nombreux procédés identiques mais un réseau d’égout municipal collecte et traite l’eau usée dans de nombreux endroits différents.

Pourquoi les réseaux de traitement sur place sont-ils nécessaires? Pourquoi n’y-a-t-il pas de réseau d’égout sur tout le territoire?

La densité de population, la topographie du secteur, les conditions du sol et de nombreux autres facteurs sont impliqués dans la construction et dans l’exploitation d’un réseau de collecte d’égout. Les migrations vers les banlieues et les zones rurales rendent la construction et l’entretien des égouts municipaux plus difficiles et dispendieux. Les systèmes de traitement sur place sont souvent la solution la plus pratique et rentable pour le traitement et l’élimination des eaux usées dans les petites communautés éloignées.

Qu’est-ce qu’une fosse septique?

Le type de système d’égout sur placet le plus courant est la fosse septique. Une fosse septique fournit essentiellement un réservoir où l’action bactérienne décompose naturellement les excréments humains produits en des composants environnementaux acceptables – les principaux composants finis deviennent de l’eau, mélangée à quelques autres composants qui ne sont encore consommés par l’action bactérienne, des gaz et des aliments non digérés. Les produits finis, sauf les aliments non digérés, sont alors déversés dans l’environnement sur place.

Comment entretenir ma fosse septique?

Les aliments solides non digérés (la bourbe) restent dans le fond de la fosse septique. Ils doivent être pompés tous les deux à quatre ans selon l’usage et la taille de la fosse. Si la bourbe n’est pas enlevée périodiquement, elle peut éventuellement s’infiltrer dans le champ d’épuration et boucher les drains de distribution.

Un système bien conçu peut traiter une quantité raisonnable de produits chimiques ménagers tels que des nettoyeurs liquides pour les tuyaux d'écoulement, de la lessive ou de la javel. Une utilisation excessive peut-être nuisible. Évitez d’y déverser des produits chimiques qui sont toxiques pour les bactéries digérant les déchets , tels que les diluants à peinture, les solvants, les insecticides, etc. Les huiles de cuisine et les graisses doivent aussi être évitées. Si un broyeur d’ordure est utilisé, un pompage plus fréquent de la fosse septique est nécessaire.

Selon la taille de votre fosse septique et votre localisation, planifiez environ 200$ pour chaque pompage de la fosse. Lorsque la fosse septique est pompée, le technicien de maintenance devrait aussi vérifier que les séparateurs ne soient pas endommagés; demandez-lui d’inclure cette vérification avant de signer le contrat. Pendant que la fosse est ouverte, le technicien de maintenance peut aussi faire couler de l’eau dans un tuyau relié à la boite de distribution pour vérifier que le champ d’épuration est toujours aussi efficace; demander si l’entreprise offre ce service avant de signer le contrat.

Quelles sont les alternatives aux fosses septiques?

Il existe plusieurs alternatives à la fosse septique conventionnelle. Elles incluent un système de « tertre d’infiltration». Dans un système de tertre d’infiltration, un sol adéquat est placé sur le sol non-adéquat. Une fosse conventionnelle est alors installée dans le tertre d’infiltration. Il existe quelques conditions additionnelles pour ce type de système.

S’il n’y a pas assez d’espace pour un système conventionnel de champ d’épuration, il est peut-être possible d’installer une ou plusieurs fosses d’aisance ou de suintement. Ces systèmes sont généralement placés autour de la maison, ils exigent moins de terrain extérieur et sont enterrés plus en profondeur qu’un champ d’épuration conventionnel. Aujourd’hui, il existe des exigences spécifiques pour ces systèmes.

Les systèmes conventionnels, de tertre d’infiltration et de fosses d’aisance fonctionnent tous avec ce que l’on nomme l’action des bactéries anaérobies. Cela signifie que la bactérie travaille sans oxygène. Certains systèmes sont conçus pour être aérobic, c’est-à-dire que la bactérie a besoin d’oxygène (air); il existe aussi des systèmes hybrides qui utilisent une combinaison de sections anaérobie et aérobie.

D’autres systèmes ayant été utilisés inclus : les systèmes par tourbe, les systèmes aquatiques solaires et de petits systèmes marécageux. Il existe des systèmes à l’étude dans différents endroits du Canada. L’accord des juridictions provinciales/territoriales étant exigé pour ces études, vous pouvez demander des informations sur votre lieu de résidence à votre juridiction.

Où puis-je trouver de l’information sur le traitement d’égout sur l’emplacement dans ma province?