Convention de Partenariat

La Caribbean Water and Wastewater Association et l’ACEPU

Par cette convention, l’Association canadienne des eaux potables et usées (ACEPU) et la Caribbean Water and Wastewater Association désirent établir entre elles un solide partenariat.

Les deux associations ont pour but commun d’accroître la qualité de la vie en protégeant et en améliorant l’environnement hydrique.

Leur objectif commun consiste à faire en sorte que toutes les personnes aient accès à une eau saine et non contaminée et que l’habitat des diverses espèces aquatiques soit préservé.

Pour parvenir à ces fins, l’une et l’autre s’appliquent à promouvoir la formation des employés du secteur des eaux potables et usées, à encourager la recherche en science et en technologie, à diffuser l’information technique, à faciliter l’élaboration et l’application de normes pour le traitement des eaux potables et usées, la distribution de l’eau et la collecte des eaux usées, à augmenter la compréhension du public et à favoriser une saine politique publique.

Les deux associations ont l’intention de faire ce qui suit pour réaliser leurs objectifs :

Travailler à déterminer des façons de mieux servir leurs membres grâce à la collaboration.
Favoriser la coopération entre les organismes publics et privés en ce qui concerne l’investissement dans l’infrastructure publique des eaux potables et usées.
Se consulter et échanger des renseignements sur les initiatives législatives et réglementaires de leurs pays respectifs, lorsque c’est opportun;
Travailler ensemble à favoriser la gestion de la qualité de l’eau en fonction du bassin hydrographique;
Travailler ensemble à soutenir la protection des habitats estuarien et marin;
Échanger des renseignements qui contribueraient à la sensibilisation du public aux questions relatives à la qualité et à la quantité de l’eau grâce à des efforts de collaboration.
Travailler ensemble à mieux cerner les intérêts et les préoccupations qu’elles partagent au sujet de leur contribution respective à la science et aux techniques visant à assurer la qualité de l’eau; et
Travailler ensemble à faire avancer le professionnalisme et une gestion saine chez tous les responsables de la qualité de l’eau.
Il est entendu que cette convention de partenariat est conçue comme un document vivant, destiné à être modifié selon les circonstances et les priorités, qu’il s’agit d’un point de départ et que le protocole d’initiatives, d’activités et de projets particuliers doit faire partie intégrante de l’entente.


Il est en outre entendu que chaque signataire nommera des membres volontaires à un groupe de travail mixte, qui suivra et étudiera périodiquement l’application de l’entente, tiendra des séances officielles tantôt au Canada, tantôt dans un État membre des Antilles et recommandera au besoin des modifications aux organes directeurs des associations respectives.

Il est également entendu que cette convention de partenariat sera établie pour une période indéfinie et réexaminée par les deux associations chaque année et que l’une ou l’autre association peut y mettre fin après avoir donné un préavis raisonnable à l’autre.


Protocole

Ce protocole précise les activités et les projets particuliers, de même que les intérêts communs reconnus par les signataires respectifs comme des dispositions et des activités initiales conformément aux objectifs établis dans la convention de partenariat. Nous nous entendons pour les poursuivre afin de faire avancer les priorités des signataires.